Everybody needs some bunny to love.

Partagez | .
 

 Les préjugés sur le lapin et leur véracité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Les préjugés sur le lapin et leur véracité   Mer 18 Jan - 23:17

Comme tous les animaux, le lapin souffre de nombreux a priori, dont certains ancrés très solidement dans les croyances populaires. Pourtant, certains conseils très répandus sont aussi faux que dangereux pour nos amis à grandes oreilles.

Vous ne connaissez pas bien ce petit animal et vous ne savez que faire de ces conseils tantôt confirmés, tantôt infirmés selon les sources ? Cette fiche devrait venir départager ces affirmations entendues de toute part une bonne fois pour toutes.


LE PREJUGE CLASSIQUE A BANNIR ABSOLUMENT

"Vous affirmez cela, mais je fais le contraire de ce que vous conseillez et mon lapin va bien/celui d'une amie a vécu longtemps ...". FAUX
On ne démontre pas une règle par une poignée de cas isolés. La chance entre bien évidemment en ligne de compte : certaines personnes s'occuperont extrêmement mal de leur animal et ne le verront pas mourir avant ses 10 ans alors que d'autres qui feront tout pour son bonheur et sa santé le perdront à 2 ans à peine ...
Ce qui est affirmé par les personnes qui donnent des conseils en connaissant réellement les lapins est basé sur des études scientifiques, des arguments concrets et réalistes. Certes, un lapin pourra manger un morceau de pain dur sans mourir ; il n'empêche que son alimentation ne doit pas être faite de ce type d'aliments, et que cela le fragilise à petit feu.


ALIMENTATION

"Le lapin doit s'user les dents en mangeant du pain dur". FAUX
La croissance des dents du lapin est effectivement très rapide et continue en raison de son régime alimentaire herbivore strict. Cependant, l'usure des dents n'est en aucun cas effectuée grâce à des aliments ou des objets durs ! Elle est assurée par le foin et les légumes qui sont riches en sillice. Si l'on y réfléchit un peu, on s'aperçoit d'ailleurs de l'absurdité de cet a priori, car le pain ne pourrait de tout façon user que les incisives étant donné qu'il devient mou une fois humidifié par la salive ...
Ce conseil est donc totalement erroné, le pain dur - et tout autre produit céréalier - et à bannir pour le lapin, herbivore strict ne digérant pas l'amidon et chez qui l'assimilation de ce type de produits peut causer de graves problèmes de santé.

Liens utiles : Aliments à éviter absolument ; Le guide de l'alimentation

"Mon lapin aime cet aliment, alors il ne doit pas être si mauvais que ça pour lui ...". FAUX
Compter sur son lapin pour savoir ce qui est bon pour lui est comme compter sur un enfant pour faire le bon choix entre une pizza et de la salade verte. Le lapin, comme tous les animaux, est attiré par ce qui est sucré, peu importe que cela soit poison ou indigeste. D'ailleurs, lorsque l'on passe de mauvais granulés à une nourriture adaptée, le lapin boude souvent ce que l'on veut introduire car il préfère se jeter sur ce qui est gras et sucré ... cela ne veut pas dire qu'il faut le plaindre et abandonner l'idée de le nourrir plus sainement. Ce n'est pas lui rendre service !

"La verdure doit être donnée en faible quantité, voire pas du tout, car elle provoque des diarrhées pouvant être mortelles pour l'animal". FAUX
Le lapin est, au contraire, un animal conçu pour manger de la verdure, et uniquement cela. Les légumes doivent faire partie intégrante de l'alimentation du petit animal, ce à raison d'au moins 3 légumes différents par jour ; il est d'ailleurs possible de supprimer les granulés afin de passer à une alimentation dite "naturelle".
Cependant, nos lapins domestiques peuvent effectivement être malades si on leur donne de la verdure d'un coup, sans plus de précautions. Le lapin a un système digestif fragile : tout changement d'alimentation, même entre deux marques de granulés, doit se faire lentement pour éviter des troubles.
De ce fait, il faut effectuer une introduction progressive de chaque légume (ou fruit), un à un, et en commençant par les plus digestes que sont les légumes racines (et introduire les salades et les choux en dernier). Par ailleurs, l'introduction des légumes doit se faire lorsque le lapin mange déjà des granulés de bonne qualité et du foin en quantité suffisante (l'équivalent de son volume corporel au moins chaque jour).

Liens utiles : Introduction des légumes ; Liste des légumes comestibles ; Liste des fruits comestibles

"Les légumes mouillés/humides provoquent des diarrhées chez le lapin". FAUX
Les légumes peuvent tout à fait être donnés humides (trempés, cela ne présente pas d'intérêt) ; c'est notamment ce que font les propriétaires de lapins qui boivent trop peu, surtout durant la saison la plus chaude. En revanche, les légumes ne doivent pas être donnés directement à leur sortie du réfrigérateur ; il faut les laisser remonter à température ambiante.

"On ne peut pas sortir le lapin dans l'herbe mouillée, cela provoquerait des diarrhées s'il mangeait de l'herbe". FAUX
La réponse se rapproche nécessairement de celle au préjugé précédent : l'herbe mouillée ne rendra pas malade un lapin qui a l'habitude de manger de la verdure. Les lapins de garenne ne jeûnent pas lorsqu'il pleut ou en raison de la rosée. ;)

"S'ils le conseillent/le vendent en animalerie comme étant destiné aux lapins, c'est que c'est adapté". FAUX
Malheureusement, dans 99% des cas, les conseils d'animalerie seront erronés et/ou destinés à vendre les produits les plus avantageux pour eux. De la même manière, les produits peuvent être adaptés comme tout à fait nocifs pour votre animal, ils n'ont pour but que d'être attrayant ... Par exemple, les barres de céréales sont composées quasiment exclusivement de choses que le lapin ne doit pas manger, et pourtant elles sont vendues.
Cela n'est d'ailleurs pas valable uniquement dans le cadre de l'alimentation, mais aussi pour la litière, la cage, etc ...



INSTALLATION

"Un lapin, ça sent mauvais". FAUX
Oui, ô combien faux ... Le lapin est un animal propre : il se lave comme le fait un chat, et on peut aisément lui apprendre à faire dans un bac.
Si l'installation de votre lapin sent mauvais, c'est soit que vous ne changez pas assez souvent celui-ci (l'on préconise généralement 2 à 3 jours selon la taille du lapin et la taille du bac), soit, est c'est souvent là qu'est le problème, que la litière n'est pas adaptée. Les copeaux de résineux sont toxiques ; les litières les plus recommandées sont la litière végétale pour chats/pellets de bois et le chanvre.
La seule odeur que dégagera l'installation adaptée d'un lapin sera celle du foin. ^^

Liens utiles : Comparatif des litières ; L'éducation à la propreté

"Le lapin est un animal qui ne fait rien d'autre que manger et dormir ... tant qu'il a tout ça, il est content". FAUX
Le lapin passe du temps à manger et à dormir, incontestablement ; il est de ce point de vue un croisement entre un cheval et un chat. ^^ Cependant, le lapin est un animal qui a besoin d'espace pour courir, sauter, détruire (d'où l'importance qu'il ait ses jouets et affaires), explorer ... bref, exprimer son caractère et sa personnalité. Car oui, chaque lapin est différent, et sans prétendre qu'il s'agit de l'animal le plus intelligent qui soit, ils savent très bien l'affirmer et peuvent être très surprenants !
Aucun animal n'est fait pour vivre en cage, le lapin ne l'est pas plus que les autres. Cette image est due aux lapins élevés en clapier pour leur chair, mais elle n'est en aucun cas fondée sur les besoins physiologiques et psychologiques de l'animal ... qui peut tout à fait vivre en liberté dans la maison !
Un lapin doit sortir au moins 4 heures par jour, dans un espace où sa curiosité peut être assouvie, son ennui éradiqué et ses courses folles exécutées. Si une telle durée vous paraît immense, demandez-vous l'intérêt, autant pour vous que pour lui, d'adopter un animal de compagnie pour ne même pas passer 4 heures sur les 24 de la journée avec lui ...

Liens utiles : La vie en semi-liberté ; La vie en liberté totale ; Une cage n'est pas suffisante (cf. spoiler pour trad)
Spoiler:
 

"Afin que le lapin s'habitue plus rapidement à votre présence, il vaut mieux enlever la cabane les premiers temps". FAUX
Si le lapin se cache, c'est qu'il a peur ; en lui enlevant son seul refuge, son seul moyen de se rassurer face à l’inconnu de sa nouvelle demeure et l'inconnu que vous incarnez, vous ne ferez que le perturber davantage. Cela n'accélèrera en rien sa prise de confiance en vous : il ne se cachera certes plus, mais pas par envie, simplement parce qu'il n'en aura plus la possibilité. Seul le temps passé ensemble et la patience pourront permettre cela.



COMPORTEMENT

"Les béliers sont plus calmes et câlins ... et autres préjugés concernant la race". VRAI & FAUX
Concernant les OD ("oreilles droites"), il est vrai que les petits lapins de cette variété sont très sportifs. Ceci étant, il n'y a aucune règle en la matière, et selon leur caractère, leur ascendance, leur mode de vie, etc ... tous les lapins, quelle que soit leur race, ont leur propre caractère. Si par exemple l'on vous vend un bélier angora en vous disant que ce sera un amour, chose rendue crédible par la ressemblance de votre futur compagnon avec une peluche, évitez de le croire sur parole : vous pourrez parfaitement vous retrouver avec un lapin indépendant au final. Il est également à noter que le lapin change au cours de sa vie, comme les humains. Les bébés sont timides, ils s'affirment à l'adolescence, période difficile pour leurs propriétaires, pour prendre leur personnalité d'adulte.
Bref, il peut y avoir une influence de la variété du lapin, mais les hybrides sont trop nombreux pour que l'on puisse réellement affirmer une règle générale comme on le fait avec les chiens ou les chevaux par exemple.

"Les mâles sont plus agressifs, ils marquent leur territoire et s'accouplent avec tout ce qui passe. Du coup, j'ai pris une femelle pour éviter tout cela et ne pas avoir à la faire stériliser". VRAI & FAUX
Le lapin est un animal fait pour se reproduire vite et efficacement ; de ce fait, les animaux des deux sexes sont soumis à une activité hormonale à la hauteur de cet objectif.
On associe souvent le lapin mâle au marquage de territoire, à l'instar de chez les autres animaux, et pourtant mâles comme femelles, lorsqu'ils seront pubères, pourront marquer leur territoire par des crottes et de l'urine. Cela sera plus ou moins tôt, plus ou moins souvent (des périodes plus calmes surviennent en général) et avec plus ou moins d'ardeur.
De la même manière, le lapin mâle n'a en aucun cas le monopole de l'agressivité ... au contraire, les femelles sont généralement plus territoriales.
Enfin, une femelle n'aura pas tendance à s'accoupler avec tout ce qui lui tombera sous la patte (encore que cela arrive), mais elle fera des grossesses nerveuses durant lesquelles elle fera un nid comme si elle allait mettre bas. Ce trouble peut même provoquer des montées de lait, et il est évidemment très néfaste pour la lapine, augmentant significativement le risque de cancer de l'utérus.
Conclusion, il n'y a pas de réelle différence entre mâle et femelle du point de vue sexualité chez le lapin, et la stérilisation concerne les animaux des deux sexes (pas de jaloux !).

"Le lapin est un animal solitaire qui ne supporte pas ses congénères". FAUX
Le lapin est au contraire un animal grégaire, c'est-à-dire qui vit en groupe. En revanche, il s'agit d'un animal territorial, même si cela peut paraître étonnant pour une bête en bas de la chaîne alimentaire. De ce fait, si le lapin apprécie la compagnie d'un congénère, il existe des précautions à prendre pour que cela se passe correctement et que la cohabitation s'établisse dans de bonnes conditions.

Lien utile : La cohabitation

"Afin d'éviter qu'il se reproduise mais également qu'il ne s'ennuie pas, je peux faire cohabiter mon lapin avec un cochon d'Inde". FAUX
Tout d'abord, un lapin non-stérilisé, quel que soit son sexe, sera territorial avec le cochon d'Inde bien qu'il ne soit pas de la même espèce. En outre, s'il s'agit d'une femelle cela pourra parfaitement stimuler ses hormones et provoquer des grossesses nerveuses, et un mâle essayera de monter le pauvre cobaye ... A cela s'ajoute qu'en cas de lutte, ou ne serait-ce que dans le cadre d'un jeu un peu énergique, le lapin pourrait aisément blesser le petit rongeur.
Ensuite, ces deux animaux n'ont pas le même langage ni les mêmes besoins, par exemple alimentaires. En aucun cas vous ne remplacerez un compagnon de la même espèce pour chacun d'entre eux.
Enfin, même si ces cas sont rares, ces deux espèces peuvent se transmettre des maladies graves.
Au final, si votre lapin et votre CI s'entendent bien vous pouvez les faire se côtoyer durant les sorties, mais il n'est pas du tout conseillé de les faire vivre ensemble en permanence.

Lien utile : Cohabitation CI/lapin


SANTE

"Le lapin est moins coûteux qu'un animal domestique classique plus gros, tel qu'un chien ou un chat". FAUX
Cela dépend du chien ou du chat bien sûr, et également des problèmes qu'aura le lapin tout au long de sa vie, mais de manière générale cette idée reçue est fausse car rien ne la garantit ... De nombreuses personnes constatent qu'un chat est moins cher à l'entretien. Entre les vaccins et les maladies qui peuvent, comme pour tout animal, être monnaie courante ou l'exception, un lapin produit des dépenses vétérinaires.

Lien utile : Un lapin, combien ça coûte ?

"Mon vétérinaire est génial avec mon chien/mon chat, il saura soigner mon lapin. Et puis ils font suffisamment d'études pour être compétents !". FAUX
Malheureusement, cette affirmation est on ne peut plus erronée ; beaucoup d'entre nous l'ont constaté aux dépends de la santé de leur lapin.
Le cursus vétérinaire français aujourd'hui est tel que les NAC dans leur ensemble ne font l'objet que de quelques heures de cours durant toutes les études des vétérinaires, même ceux dits "de ville" qui consacrent leur métier aux petits animaux de compagnie. Pour rappel, les NAC ("Nouveaux Animaux de Compagnie"), dont fait encore et toujours partie le lapin malgré sa place de troisième animal de compagnie français, est une catégorie qui englobe des voisins du lapin que sont les rongeurs, mais également certains de ses prédateurs tels que le furet ou les serpents, ou d'autres reptiles comme la tortue ou l'iguane ... Autant dire qu'en si peu d'heures sur des animaux aussi fondamentalement différents, un vétérinaire lambda ne connaît rien à votre lapin. Il se basera sur ses connaissances solides, soit celles concernant les chats et les chiens, pour traiter un animal qui a besoin de soins spécifiques à son espèce.
Le problème est que comme le lapin n'est pas un animal exotique bien que nouveau dans les foyers, les vétérinaires ne signalent pas, dans l'immense majorité des cas, le fait qu'ils n'y connaissent rien, voire qu'ils sont désemparés. Ego mal placé, appât du gain, prétention de pouvoir adapter leurs connaissances ? Les raisons sont souvent parmi celles-ci et peuvent se cumuler. Toujours est-il que oui, certains vétérinaires sont incompétents et iront jusqu'à faire des choses dangereuses voire mortelles pour le lapin, qui s'en serait tiré sans souci avec un traitement adapté.
Si vous avez le moindre doute concernant votre vétérinaire, n'hésitez pas à poser la question ici même. Il vaut mieux mettre en doute sa parole pour confirmer votre confiance en lui plutôt que de la lui donner aveuglément au prix de conséquences irréversibles ...
Il n'y a aujourd'hui pas de spécialité NAC comme il y en a une pour les animaux de la ferme ou pour les chevaux. Seulement, certains vétérinaires suivent une formation postérieure pour être compétents, soit de manière générale, soit pour quelques espèces. De ce fait, les vétérinaires NAC existent bel et bien, mais ils n'ont pas le droit de se présenter ainsi sur leur plaque ou dans les annuaires, d'où l'utilité du bouche-à-oreille.

Liens utiles : Trouver un vétérinaire ; Faire une demande d'adresse à Noiset

"Il est important de faire porter sa lapine au moins une fois pour son bonheur, mais également pour la protéger des cancers de l'utérus". FAUX
Concernant le bonheur de la lapine, on ne peut en soi pas réellement savoir. Il n'y a pas de raison que cela lui déplaise, mais si elle ne se reproduit pas elle ne sera pas triste mais frustrée de ne pas assouvir ce que lui dicte son instinct ; là est toute la nuance, importante à prendre en compte pour ne pas faire d'anthropomorphisme.
Concernant sa santé, en revanche, il n'y a aucun doute possible : faire porter une lapine augment le risque de cancer de l'utérus, car cela augmente le taux d'hormones secrété. Le seul et unique moyen de protéger une lapine de cette maladie (plus de 80% des lapines de plus de 5 ans en sont atteints) est la stérilisation.

"Mon lapin est vieux, il a bientôt 5 ans !". FAUX
L'espérance de vie de 5 à 7 ans est souvent celle donnée en animalerie, ou sur bien des sites Internet ... et il s'agit pourtant d'une donnée erronée. Aujourd'hui, un lapin peut facilement vivre 10-12 ans ! Évidemment, tous ne sont pas égaux de ce point de vue, comme c'est le cas pour tout être vivant, cependant avec une bonne alimentation, des soins vétérinaires adaptés, la vaccination, la stérilisation des femelles, etc ... toutes les chances pour le petit animal d'atteindre un tel âge sont présentes.


Une question, une suggestion ? C'est par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Aros
MODÉRATION
Savant Lapins
avatar


MessageSujet: Re: Les préjugés sur le lapin et leur véracité   Mer 27 Fév - 21:45

J'ai galéré à ouvrir l'article alors je le copie/colle si quelqu'un a le même soucis que moi, avec quelques modifications de ma part en italique :


Conseil pratique - Le lapin : 10 idées reçues


Très populaire auprès des enfants, le lapin est au centre de nombreuses idées reçues... y compris chez les parents ! 30millionsdamis.fr démêle le vrai du faux, tout en dispensant quelques conseils pour que votre lapin soit pleinement heureux.

1 - Le lapin est un rongeur

C’est faux ! Le lapin n’appartient pas à la famille des rongeurs, mais à celle des lagomorphes. Contrairement au rat et à la souris - qui eux sont bien des rongeurs - les lapins possèdent deux paires d'incisives à croissance continue. La deuxième paire n'est en réalité pas très développée, et on ne la voit pas. Les rongeurs n’ont une seule paire d'incisives à croissance continue. Si cette erreur n’est en soit pas très grave, elle est importante à connaître pour l’alimentation de l’animal. Car les rongeurs sont omnivores Certains rongeurs sont herbivores. Or le lapin est exclusivement herbivore : il aime les végétaux comme le foin et la carottes, où il trouve les fibres nécessaires à la bonne santé de ses dents.

2 - Le pain dur est bon pour ses dents

Faux. Le pain dur, entier ou émietté, ne contribue en aucun cas à la bonne santé des dents du lapin. Il est même déconseillé, car riche en hydrates de carbone il favorise l’altération de la flore bactérienne intestinale. Idem pour les produits laitiers. Ces derniers sont toxiques et peuvent provoquer des désordres digestifs ainsi que des lésions rhumatoïdes. Sachez que le lapin ne boit que de l’eau.

3 - Le lapin ne mange que des carottes

Faux bien sûr ! On peut lui donner une multitude de végétaux : céleri, chou, salade, endive, pissenlit, épinard (avec modération)… Les légumes doivent être frais, bien lavés et servis à température ambiante. Attention aux fruits, très riches en sucre, qui peuvent entraîner un sérieux embonpoint. A proscrire formellement si une surcharge pondérale est notable.

4 - On peut soulever un lapin par les oreilles

C’est faux… et surtout très douloureux. Les oreilles des lapins sont très délicates et très sensibles. Pour attraper un lapin, il faut le saisir par la peau du coup d’une main, et soutenir ses pattes arrière de l’autre. Il faut le maintenir les pattes contre soit avec une main sous les fesses et l'autre dans le dos. Ne pas hésiter à bien le maintenir : ses os sont très fragiles, et s’il remue trop et tombe, il peut se faire très mal, et même se casser une patte.

5 - Le lapin aime le chocolat et réciproquement

Vrai… et faux ! Le lapin aime le chocolat, mais le chocolat n’aime pas le lapin. Même règles pour les sucreries. Pourtant, chacun peut penser, en voyant son lapin faire les yeux doux devant une friandise, que cela ne lui fera aucun mal. Or il faut rester ferme face à sa gourmandise, car céder peut se révéler dangereux. La fève de cacao contient de la théobromine et de la caféine, deux substances très toxique pour lui.

6 - Un lapin d’intérieur ne doit pas être vacciné

Faux. Les parasites de l’extérieur qui se logent sous les chaussures des maîtres peuvent très facilement entrer en contact avec le lapin, même à l’intérieur. D’autre part, il existe deux maladies mortelles pour le lapin, qui sont la myxomatose et la maladie hémorragique virale. Or toutes deux sont combattues très efficacement grâce au vaccin. Pour les lapins qui ne sortent vraiment jamais, il est recommandé de les vacciner une fois par an, par exemple au printemps. Pour les autres, le passage chez le vétérinaire aura lieu tous les six mois. Tous les 6 mois ou tous les ans suivant le type de vaccin utilisé.

7 - Un lapin n’aime pas jouer

Ni vrai, ni faux... En réalité, cela dépend. Certains lapins aiment s’amuser avec leurs maîtres, tandis que d’autres éprouvent une grande indifférence envers toute forme d’amusement. Dans la nature, un lapin passe sa journée à fouiller, inspecter les lieux, creuser des galeries... Il ne faut donc pas hésiter à stimuler son intelligence, en lui jetant des petites balles en plastiques ou en lui donnant des tubes en carton. Attention : un lapin qui semble abattu ou apathique souffre peut-être d’une maladie. Ne pas hésiter à l’emmener chez le vétérinaire.

8 - Le lapin aime la solitude

C’est faux ! Bien au contraire : un lapin souffre de solitude. A l’état sauvage, il vit en effet en colonies, celles-ci parfois composées de plusieurs dizaines d’individus ! Seul, votre petit compagnon a de grandes chances de s’ennuyer. Si le maître est souvent à la maison, le lapin sera ravi (cela ne remplacant pas la présence d'un congénère)... mais si ce n’est pas le cas, il faut songer à prendre un deuxième lapin. Attention au couple mâle et femelle, la réputation des lapins en termes de reproduction n’est pas usurpée... Recourir à la stérilisation est plus que conseillé dans ce cas voir indispensable.

9 - Tous les lapins ont le même comportement

Encore faux : il existe des lapins curieux, dociles, ou au contraire méfiants… voire un peu sauvages ! Le lapin a un comportement beaucoup plus complexe qu’on ne le pense, et surtout, chaque individu est différent. Si lors de la première rencontre, la petite boule de poils vient vers son maître, il sera sans doute très sociable. S’il montre de la méfiance, il faudra davantage de temps pour apprivoiser ce petit compagnon.

10 - Un lapin peut manger tous nos restes

Toujours faux ! Une fois encore, l’alimentation du lapin doit être très encadrée. Il est donc hors de question de lui donner les restes des repas de la famille, qui ne sont pas du tout adaptés car souvent trop gras, trop riches, ou tout simplement toxiques.

A voir aussi : Parce qu'un lapin...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Every bunny needs some bunny to love...


       ©Kei
Revenir en haut Aller en bas
http://lapinesquement.blogspot.fr/
 

Les préjugés sur le lapin et leur véracité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cuisses de lapin en papillotes à la citronnelle et
» Le lundi perdu à Tournai et le fameux Lapin du Lundi parjuré
» Lapin aux légumes
» Lapin simplement
» le fort lapin entre Calais et Sangatte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passionnément Lapins ::  Le lapin au centre du sujet :: ♛ Fiches Lapins-